En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces petits fichiers texte permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de la CNIL J'accepte

Jardiner en janvier

Il fait froid (en théorie), la terre est dure, les journées sont courtes, il semble inutile de travailler au jardin pendant ce long mois de janvier. Et pourtant il est possible, voire nécessaire, d'y passer quelques instants pour entretenir, protéger et même planter. Certaines fleurs commencent aussi à se montrer comme le mimosa mais aussi le jasmin ou les roses de Noël.

A planter

Il est temps de commencer à planter les primevères et les bruyères. En règle générale il est difficile de planter au mois de janvier car, à cause d'éventuelles gelées, la terre est dure à travailler. Mais si le climat ou un léger radoucissement le permet, vous pouvez également planter les arbres, arbustes, rosiers et fruitiers que vous n'avez pas eu le temps de mettre en terre, et ceci jusqu'à la fin mars.

Pour les arbres et arbustes en racines nues, pensez au pralinage. Il assurera une meilleure protection et une meilleure reprise de vos plants. Enfin en janvier, trône dans le salon notre royal sapin de Noël. Si vous en avez pris un en motte ou en pot, plantez-le avant qu'il ne perde ses dernières épines sur votre moquette. Attention car il vient de passer une longue période au chaud. Il convient donc de lui éviter le choc thermique en le laissant dans un endroit intermédiaire (env. 10°C) pendant une dizaine de jours. Laissez-le encore quelques jours dehors avant de le planter. Enfin, paillez généreusement le pied une fois la plantation effectuée.

Vous pouvez également déplacer toutes vos plantations à feuillage caduc, en dehors des périodes de gel, car leur végétation est en arrêt complet et ils peuvent donc être manipulés sans aucun souci.

À tailler

C'est le moment d'effectuer la taille hivernale des fruitiers. Pour plus de détails, consultez notre fiche sur la taille des fruitiers.

On profite également des belles journées ensoleillées et hors période de gel pour effectuer ces opérations de taille. On élimine alors les branches mortes ou malades des arbres et arbustes anciens.

Truc pour tailler la glycine, vous augmenterez ainsi son volume : rabattez tous les jeunes rameaux à 6 cm du vieux bois, et ceci toujours au-dessus d'un œil.

À protéger

Vérifiez les protections car avec les intempéries, elles peuvent s'être décrochées et paillez généreusement le pied des camélias récemment plantés.

À entretenir

Le lichen est un véritable nid à parasites et à insectes. Il n'est donc pas inutile de brosser l'écorce de vos fruitiers pour l'en débarrasser. N'oubliez pas ensuite de nettoyer le pied des arbres. Par exemple, ratisser au pied de vos noisetiers permet de limiter le nombre de fruits véreux la saison suivante.

Si vous avez prévu de réaliser un massif de plantes annuelles ou de terre de bruyère, il est temps de finir le bêchage et la préparation du sol.

On peut commencer à amender les vivaces à floraison printanière précoce. Astuce : vos cendres de cheminée seront très appréciées dans ce cas précis.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom :
E-mail : (Non publié)
Commentaire :
Saisir le code captcha