En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces petits fichiers texte permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de la CNIL J'accepte

Comment tailler un fruitier

La taille de vos fruitiers est primordiale pour vous assurer d'un meilleur rendement pour la récolte à venir et offrir à votre arbre un avenir plus sain.

Il faudra donc le nettoyer et le débarrasser des branches mortes et/ou malades. Nous allons tenter de trouver un équilibre lorsque les fruits arriveront en abondance.

Procédons étape par étape

Désinfection

Avant toute chose, il faut nettoyer et désinfecter son matériel de coupe. Opération à répéter entre chaque arbre s'ils sont plusieurs à subir une coupe. Cela évitera les éventuelles contaminations et infections.

Matériel

Équipez-vous d'un bon sécateur, d'un escabeau ou échelle, d'un coupe-branche voire d'une scie et d'une paire de gants.

Nettoyage

Premier travail, faites un peu de ménage ! Il faut supprimer les branches mortes, celles qui s'entrecroisent (en conservant la plus vigoureuse) et les bois abîmés. Profitez-en pour enlever également tous les fruits momifiés (fruits qui auraient séché sur place).

Éclaircissage

Le but de cette étape est d'apporter de la lumière au centre de l'arbre, pour garantir une mise à fruit homogène. Pour cela, supprimez les branches pointant vers l'intérieur (ne pas confondre avec éclaircir les fruits).

Tour de l'arbre

Réduisez la longueur des branches principales en supprimant leur extrémité, c'est ce que l'on appelle "rabattre". Ceci a pour but de répartir la sève dans les branches latérales, dont le développement sera ainsi stimulé.

Mais il faut également rabattre ces dernières, de façon à ce que la mise à fruit s'opère assez près de la branche principale et non au bout de longues branches ne portant que des feuilles !

Taillez systématiquement au-dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur (pour optimiser le placement de la future branche).

Comment tailler vos fruitiers ?

Les arbres ont naturellement une dominance apicale : leurs rameaux se développent vers le haut. La plante se développe au niveau du bourgeon terminal, qui produit un développement vertical du rameau. Quand on supprime une partie d'une branche, c'est le bourgeon situé juste en-dessous de la coupe qui se développera le plus. Il faudra distinguer 2 types de bourgeons :

- bourgeons à fleurs (qui donneront du fruit) : ils sont renflés, et ronds, perpendiculaire au bois.

- bougeons à bois (qui donneront une branche) : ils sont longs et pointus, ou collés contre le bois.

Durant la taille, vous privilégierez les bourgeons à bois si votre arbre est encore jeune.Sur les arbres vigoureux de plusieurs années, on privilégiera les bourgeons à fleurs principalement.

Pour finir

Appliquez du mastic cicatrisant sur les plus grosses sections de branches coupées, et pulvérisez une solution de bouillie bordelaise, en prévention des maladies.

A savoir

Les coupes doivent être droites et nettes pour avoir une surface de cicatrisation minime et réduire l'entrée des possibles infections. Il est nécessaire de couvrir ensuite les autres parties à vif avec un produit cicatrisant. Pour offrir plus de lumière aux branches, coupez celles poussant verticalement et celles qui poussent en formant un angle avec le tronc.

À quelle période tailler vos fruitiers ?

On distingue deux groupes de fruitiers :
- Les arbres à pépins qui forment des fruits sur des rameaux des années précédentes et sur ceux d'un an.
- Les arbres à noyaux qui forment leurs fruits uniquement sur les rameaux de l'année précédente. Un rameau qui a donné ne peut plus produire à nouveau.

ATTENTION !
Pendant la récolte sur les arbres à pépins, veillez à ne cueillir que le fruit avec sa queue. La partie la précédant est un petit rameau qui produira l'année suivante. La taille se fait donc pendant le repos hivernal (de novembre à mars), où l'activité de sève est minimale et cela assure une meilleure cicatrisation. Évitez cependant les périodes de gelées. Pour les arbres à noyau, la taille peut très bien s'effectuer pendant et après la récolte, durant l'été (qu'on appelle aussi taille en vert).

Mots-clés : taille taille fruitier

Articles liés :

Produits liés :

  • 12,75 € TTC Indisponible
    Fin de saison !
    1 Commentaire(s)

    Le cerisier préfère les sols légers et perméables, il craint l'humidité. Indifférent au calcaire. Le bigarreau Burlat en scion est greffé sur merisier (prunus colt) ou cerisier Ste Lucie (prunus mahaleb). Les demi-tiges et tiges sont greffées sur merisier (prunus avium).Caractéristiques de la variété BURLAT : fruit rouge vif, chair juteuse, ferme et...

    À partir de 12,75 € TTC
    Indisponible
  • 10,10 € TTC Indisponible
    Fin de saison !

    Le poirier demande une terre saine et profonde. Les poiriers en scion sont greffés sur cognassier d'Angers ou de Provence (cydonia).Les demi-tiges et tiges sont greffées sur poirier Kirchensaller (pyrus Kirchensaller).      Caractéristiques de la variété DOYENNE DU COMICE : gros fruit, très fin, fondant. Maturité 10/10....

    À partir de 10,10 € TTC
    Indisponible
  • 39,95 € TTC Disponible

    Sécateur de taille professionnel pour la viticulture .

    À partir de 39,95 € TTC
    Disponible

1Commentaires

  • Avatar
    bonnet alain
    févr. 14, 2017

    Bien fait, merci

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom :
E-mail : (Non publié)
Commentaire :
Saisir le code captcha