En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces petits fichiers texte permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de la CNIL J'accepte

Lexique orchidées

Sépale, colonne, labelle, macule..... Le monde des orchidées peut sembler mystérieux et parler une autre langue. Un petit lexique nous a semblé utile....

A

Aisselle : Angle entre la ramification ou une feuille et l'axe ou la tige dont elle est issue.

Aphylle : Dépourvu de feuille

Apical : Qui est fixé ou appartient à l'extrémité de toute structure, par exemple une tige.

Asexué : Multiplication de plant sans intervention des organes sexués, pollinisation (exemple : le bouturage)

 

B

Bifolié : Ne possède que deux feuilles.

Bigénérique : Hybridation comprenant deux genres distincts.

Bouquet : Groupe de fleurs ou de feuilles proches les unes des autres.

Bractée : Petit organe foliacé ou écailleux embrassant la base d'une tige, d'une fleur ou d'un groupe de fleurs.

 

C

Callus : Protubérance ou épaississement généralement sur le labelle des orchidées.

Canne (ou pseudobulbe) : Nom utilisé pour certaines espèces ayant des réserves ressemblant à des cylindres plus ou moins fins (ex : dendrobium).

Capsule : Structure protégeant les masses polliniques à l'extrémité de la colonne.

Cauda : (pluriel : caudae) Appendice très fin en forme de queue.

Caudicule : Appencide fin, en forme de petite tige, sur les pollinies.

Clone : Une plante individuelle issue d'une graine, avec toute sa descendance multipliée végétativement.

Colonne : Organe central de la fleur, formé par la réunion des étamines et des pistils.

Cristé : En forme de crête, par exemple le bord du labelle de certaines orchidées.

Croisement : Opération qui consiste à transférer le pollen d'une fleur sur une autre plante ; les sujets issus de cette pollinisation.

Cultivar : Plante unique et les sujets identiques obtenus par multiplication végétative en culture ; il s'agit d'une variété horticole.

 

D

Dormante : Se dit d'une plante en période de repos végétatif, sans croissance active.

 

E

Endémique : Présent à l'état naturel sur un territoire donné, pays ou île, et nul part ailleurs.

Éperon : Extension creuse, tubulé ou en forme de poche, à la base du labelle, souvent remplie de nectar.

Épi : Type d'inflorescence portant des fleurs sessiles ou à pédicelle court, sur un axe commun, dressé, non ramifié.

Épiphyte : Se dit d'une plante qui pousse à l'état naturel fixée sur une autre plante (généralement un arbre), mais qui puise l'humidité dont elle a besoin dans l'air et n'est donc pas un parasite.

 

F

Frangé : Bordé d'appendices en forme de poils fins.

 

G

Générique : Qui appartient à un genre, comme le nom générique de Cattleya.

Genre : Subdivision d'une famille dans la classification, composée d'une ou plusieurs espèces présentant des caractéristiques similaires et ayant une origine supposée commune.

Genres alliés : Un groupe de genres proches, par exemple Cattleya et genres alliés.

Grex : Groupe de plantes issues d'un croissement donné entre deux espèces ou cultivars. Ce terme collectif désigne toutes les plantes issues du même croissement.

 

H

Hampe : Tige portant au sommet une ou plusieurs fleurs.

Hirsute : Couvert de longs poils raides ou assez grossiers.

Hybride : Plante résultant du croisement d'une espèce ou d'un hybride avec une autre espèce ou un autre hybride.

Hybride primaire : Issu de croisement entre deux espèces.

 

I

Inflorescence : Groupe de fleurs disposées sur un même axe ; la partie fleurie d'une plante.

Intergénérique : Se dit d'un hybride obtenu par croisement de deux genres différents ou plus.

Introduite : Se dit d'une plante rapportée d'un pays ou région du monde, intentionnellement ou non.

 

K

Keiki : Mot hawaiien utilisé par les orchidophiles et désignant les plantules adventives formées sur une tige ou une inflorescence d'orchidées.

 

L

Labelle : L'un des trois pétales, très modifié, de la fleur, destiné à attirer les pollinisateurs.

Limbe : Partie élargie de la feuille.

Lithophyte : Se dit d'une plante qui pousse à l'état naturel ancrée sur des rochers.

Lobe : Toute division ou tout segment d'un organe végétal, par exemple un pétale ou une feuille.

Lux : Unité de mesure de l'intensité lumineuse.

 

M

Milieu de culture : Substance nutritive sur laquelle sont mises à germer les graines d'orchidées.

Monopodiale : Se dit d'une orchidée présentant un mode de croissance spécifique : une unique pousse poursuit sa croissance année après année, à partir du bourgeon terminal, comme le genre Vanda.

Multigénérique : Composé de plus de deux genres distincts ; se dit en général des hybrides issus de croisements entre au moins trois genres différents.

Mycorrhize : Structure complexe associant en symbiose des champignons et les racines d'une plante, ce qui est habituellement le cas pour les orchidées dans la nature.

 

N

Noeud : Point d'insertion d'une bractée, d'une feuille, d'une verticille de feuille ou d'une racine sur une tige ou pseudobulbes.

 

O

Ovaire : Partie de la fleur qui deviendra un fruit après pollinisation et fécondation.

 

P

Panaché : Nuancé irrégulièrement de plusieurs couleurs.

Panicule : Inflorescence ramifié, lâche, dont les fleurs s'ouvrent depuis le centre, ou les ramifications inférieures, vers l'extérieur, ou les ramifications supérieures.

Pédicelle : Tige d'une fleur individuelle dans une inflorescence. Chez les orchidées, le pédicelle est généralement dans la continuité de l'ovaire inférieur.

Pédoncule : Tige d'une inflorescence qui porte les pédicelles et les fleurs.

Pélorique : Se dit d'une fleur dont les pétales latéraux sont identiques au labelle, ou le labelle identique aux pétales.

Pétale : L'un des segments de la corolle d'une fleur ; chez les orchidées, l'un des trois pétales est généralement modifié en labelle.

Pétiole : La queue d'une feuille, qui la rattache à la tige qui la porte.

Phyllade : Subdivision d'une famille végétale.

Pollinarium : Ensemble des pollinies, caudicules et viscidium chez une fleur d'orchidée.

Pollinies : Masses de pollen cireux présentées par les anthères chez la plupart des orchidées.

Polyploïde : Dont les noyaux des cellules somatiques présentent plus de deux séries de chromosomes.

Pseudobulbe : Partie épaissie d'une tige, servant d'organe de réserve et qui ressemble à un bulbe mais n'en ai pas un.

Pseudocopulation : Faux accouplement, par exemple entre un insecte et une fleur.

 

R

Racème: Inflorescence simple de fleurs munies de pédicelles sur un axe commun plus ou moins allongé.

Rhizome : Tige prostée ou souterraine portant des racines, dont l'extrémité émet progressivement des pousses feuillues (chez les orchidées sympodiales).

Rostellum : Cloison, parfois en forme de bec, séparant les pollinies de la cavité stigmatique et qui produit une substance visqueuse utilisée lors de la pollinisation.

 

S

Segment : Élément du périanthe, comme pétale, sépale ou labelle ; toute division ou partie d'un organe composé.

Semi-pélorique : Se dit d'une fleur d'orchidée dont la couleur du labelle se retrouve dans les sépales latéraux.

Sépale dorsale : Sépale supérieur des fleurs d'orchidée.

Sépale : L'une des divisions du calice ; l'un des trois éléments externe chez une fleur d'orchidée.

Sépales latéraux : Les deux sépales les plus bas dans la fleur d'orchidée.

Sépalin : Qui appartient aux ou est composé des sépales.

Sessile : Directement rattaché à la tige, sans pétiole pour une feuille, ou sans pédicelle pour une fleur.

Spathe : Organe foliacé protecteur qui enveloppe la tige, en particulier la gaine aplatie protegeant les boutons floraux des Cattleyas.

Staminode : Etamine rudimentaire ; terme qui désigne chez les orchidées les pollinies lorsqu'elles ne sont pas masquées par la capsule protectrice.

Stigmate : Partie du pistil d'une fleur qui reçoit le pollen.

Stigmatique : Qui fait partie du stigmate.

Substrat : Mélange de culture, de différents matériaux, utilisé pour cultiver les orchidées.

Sympodiale : Se dit d'une orchidée présentant un mode de croissance spécifique : la croissance est horizontale, les nouvelles pousses se développant successivement à partir d'un bourgeon du rhizome et se terminant par une inflorescence potentielle, comme les Cattleya.

Synsépale : Portion ventrale de la fleur du genre Paphiopedilum, constituée de la fusion des sépales latéraux.

 

T

Taxinomie ou Taxonomie : Science des classifications.

Terrestre : Se dit d'une orchidée qui pousse ancrée dans le sol par les racines.

Tribu : Catégorie taxonomique rassemblant des genres proches au sein d'une même famille.

Trigénérique : Issu de trois genres différents ; le terme s'emploie généralement pour parler des hybrides obtenus par association de trois genres distincts.

Tubercule : Partie de tige renflée, pas nécessairement souterraine.

 

U

Unifolié : Possède une seule feuille.

 

V

Velamen : Couches de cellules protectrices recouvrant les racines des orchidées épiphytes et qui permettent une absorption et une assimilation rapides de l'eau et des éléments nutritifs présents dans l'air.

Viscidium : Disque collant qui rassemble caudicule et pollinies et assure la fixation de l'ensemble de ces masses polliniques sur le pollinisateur (insecte par exemple) .

Vivace : Se dit d'une plante dont le cycle végétatif dure plus de deux ans.

 

Z

Zygomorphe : Se dit d'une fleur qui peut être divisée en deux moitiés symétriques de part et d'autre d'un unique axe de symétrie, Comme les fleurs d'orchidées ; qui présente une symétrie bilatérale.

Mots-clés : orchidee

Articles liés :

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom :
E-mail : (Non publié)
Commentaire :
Saisir le code captcha