Attirer les pollinisateurs
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces petits fichiers texte permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de la CNIL J'accepte

Attirer les pollinisateurs

Lorsqu’on parle de pollinisateurs, la première image qui nous vient à l’esprit est bien sur notre amie l’abeille. Mais c’est loin d’être la seule.

Il est plus juste d’associer le terme de pollinisation avec celui de butineur. Son rôle est de disséminer le pollen en passant de fleurs en fleurs et ainsi de les fertiliser.

Il existe une multitude d’insectes qui font tout aussi bien le travail que l’abeille. On peut évoquer tous les papillons, en particulier le Moro sphinx (papillon colibri) qui est très agréable à observer. En moins gracieux, il y a les diptères (mouches) qui représente près de 8000 espèces différentes ou les coléoptères, animaux à carapace dont notre chère coccinelle qui rend bien d’autres services elle aussi.

La pollinisation se produit également la nuit grâce aux papillons de nuit et aux chauve-souris qui, de fait, privilégieront plutôt les odeurs que les couleurs, ce qui expliquerait l’explosion de parfum en soirée de certains chèvrefeuilles ou jasmins.

Les insectes ont une vision particulière, liées à leurs yeux à facettes qui ne leur permettent de distinguer que 3 couleurs, bleu, vert et ultra-violet et 3 nuances de blanc et de noir. Les fleurs prennent donc un affichage tout particulier pour les butineurs. Certains pétales que nous voyons unis sont en fait balisés par des lignes et des taches qui convergent vers le cœur de la fleur, leur indiquant le chemin des étamines et des zones riches en nectar. Le meilleur exemple est celui de l’onagre. D’autres fleurs changent de couleur après la fécondation prévenant ainsi les insectes que leur visite n’est plus nécessaire comme pour le marronnier, le chèvrefeuille ou le myosotis.

Il faut bien garder en tête que sans cette pollinisation, pas de tomate ni pomme, ni concombre, etc. Donc, en choisissant quelques essences spécifiques, nous allons tenter de favoriser le foisonnement de butineurs dans nos jardins et ce, quasiment tout au long de l’année. Ainsi nos vergers et potagers pourront prospérer comme il se doit.

HIVER

Décembre, janvier

Mahonia media charityJasmin d'hiver

299-mahonia-media-charity.html 

Février

Noisetier : son intérêt réside dans sa production importante de pollen.

Saule marsault : ses chatons apparaissent dès le mois de février et constituent le premier festins de l’année pour les butineurs de types abeilles et bourdons.

PRINTEMPS

Mars

Le cornouiller : Cornus mas et Cornus sanguinea. Très facile de culture il se couvre d'inflorescences jaunes en Février-Mars pour le premier et de fleurs blanches d’Avril à Juin pour le second. Il existe de nombreuses espèces et variétés de cornouillers qui permettent d’échelonner les floraisons jusqu'en juin.

L'aubépine : arbuste très robuste qui pousse dans tous les sols pourvus qu'ils soient bien drainés. Rustique, ne nécessitant aucun entretien, il se pare de fleurs blanches ou roses pâles en avril/mai.

Le photinia : Rustique, facile de culture, appréciant tous les sols et se parant de belles feuilles rougeoyantes en tout début de printemps, le photinia se couvre d'inflorescences blanches attirant irrésistiblement les abeilles de mars à début mai.

Également : Prunier, Prunellier, Merisier, Groseillier

Avril

Le Pyracantha : Idéal en haie défensive pour ses épines acérées, le buisson ardent fleurit d'avril à juin sans interruption. Il reste ensuite décoratif de long mois grâce à ses baies rondes orangées.

Également : Robinier connu pour son fameux de miel d’acacia, Cytise, Arbre de judée, Rhododendron.

  

Mai

La bourdaine : cet arbrisseau rustique produit des fleurs dans le nectar sucré est très apprécié des abeilles.

Le Néflier : cet arbuste fruitier à la silhouette tortueuse, un peu tombé en désuétude, est pourtant l'allié de nos abeilles qu'il nourrit de ses fleurs blanches en mai/juin. Le néflier produit dès les premiers frimas de délicieux fruits.

Également : Framboisier et beaucoup d’arbres fruitiers

  

ÉTÉ

Juin

Le cotoneaster : Ce genre est décliné en beaucoup d’espèces différentes à port rampant ou érigé. Il offre une floraison mellifère abondante très appréciée des abeilles et des papillons.

Le troène : Supportant tous les types de sols et la majorité des expositions, bien rustique, le troène est aussi un arbuste très apprécié des abeilles pour sa production de grappes de fleurs blanches au délicieux parfum s'échelonnant de juin à septembre selon les variétés.

Juillet

Abelia grandiflora : arbuste persistant qui fleurit sur une très longue période estivale voire jusqu’en octobre.

La symphorine : arbuste accommodant et rustique qui se couvre de fleurs blanches ou roses de juillet à septembre qui nourrissent les abeilles de leur nectar abondant.

Août

Le céanothe : Arbuste appréciant la chaleur et le plein soleil, le céanothe est un sujet ornemental hors pair. Il produit des inflorescences bleu profond à la fin de l'été pour le plus grands plaisir des insectes mellifères.

Vigne vierge : plante grimpante à croissance particulièrement rapide. Sa floraison est très discrète mais, une fois en fleurs vers la fin août, on peut presque l’entendre vrombir, tant le trafic de butineurs y est important.

AUTOMNE

Septembre

Le lierre grimpant : Il fleurit sur une longue période en fin de saison assurant une nourriture abondante et des réserves importantes pour les abeilles en hiver. Très rustique et poussant dans tous les sols et sous toutes les expositions, le lierre est essentiel à nos petits insectes.

Octobre, novembre

Bruyère d’hiver, Arbutus unedolaurier tin

  

Produits liés :

  • CORNUS mas / CORNOUILLER MALE
    12,85 € TTC Indisponible
    Fin de saison !
    CORNUS mas / CORNOUILLER MALE

    Le CORNUS mas ou CORNOUILLER MALE est un arbuste caduc, d'une hauteur adulte de 3 m, à croissance rapide avec une magnifique floraison jaune d'or, sur le bois nu, en février-mars et des fruits rouges comestibles. Il s'adapte à tous les sols et à toutes les expositions. Le CORNUS mas peut être utilisé en massif, haie libre.Abréviations C/Cont :...

    À partir de 12,85 € TTC
    Indisponible
  • MAHONIA media Charity
    0,00 € TTC Indisponible
    Fin de saison !
    MAHONIA media Charity

    Le MAHONIA media Charity est un arbuste persistant, d'une hauteur adulte de 3 m. La disposition originale de ses feuilles coriaces et raides ressemblant à celles du houx donne un aspect tropical à la plante. Ses fleurs jaune citron en longues grappes au sommet des rameaux de décembre à février sont suivies de baies bleu foncé. Son feuillage se teinte de...

    À partir de 0,00 € TTC
    Indisponible
  • ROBINIA pseudoacacia / ACACIA COMMUN
    2,25 € TTC Indisponible
    Fin de saison !
    ROBINIA pseudoacacia / ACACIA COMMUN
    1 Commentaire(s)

    Le ROBINIA pseudoacacia ou ACACIA COMMUN est un arbre caduc, d'une hauteur adulte de 20 m x 10 m à la floraison blanche parfumée, mellifère, en grappes au mois de mai (fleurs utilisées en cuisine pour faire des beignets). Le ROBINIA pseudocacia est utilisé en isolé, groupe ou boisement.▲ Plante en racines nues, livraison du 20 novembre à fin avril.  

    À partir de 2,25 € TTC
    Indisponible

Laisser une réponse

Tous les champs sont obligatoires

nom :
E-mail : (Non publié)
Commentaire :
Saisir le code captcha