En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces petits fichiers texte permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de la CNIL J'accepte

Densité de plantation

La densité de plantation dépend de plusieurs critères :

- le type de sylviculture, intensive ou extensive. Ce choix influence directement la productivité de votre boisement et la qualité du bois produit.
- le type d'essence
- la présence éventuelle de végétaux de bourrage sur le lieu de plantation

Pour obtenir un bois de qualité, il est nécessaire de respecter une certaine densité de plantation. Cela facilite l'élagage naturel et permet d'une part, une sélection suffisante entre les plus beaux arbres et d'autre part, d'obtenir une bonne rectitude des sujets.

Il faut également tenir compte de la non reprise de 10 à 15% des jeunes plants en première année et de la très forte présence du gibier depuis une dizaine d'années.

Une bonne densité peut-être obtenue par l'implantation de matériel de bourrage en complément de l'essence principale favorisant ainsi la biodiversité.

Voici quelques conseils pour la densité des principales essences forestières.

Essence Informations complémentaires Densité
ACER pseudoplatanus (érable sycomore)
CASTANEA sativa (châtaigner)
FRAXINUS excelsior (frêne commun)
QUERCUS rubra (chêne rouge d'Amérique)
1100 à 1600 plants/ha
ALNUS glutinosa (aulne commun) 1100 à 1800 plants/ha
CARPINUS betulus (charme) Essence d'accompagnement. À planter en mélange avec une autre essence dominante 500 à 1000 plants/ha
FAGUS sylvatica (hêtre)
QUERCUS petraea (chêne rouvre)
QUERCUS robur (chêne pédonculé)
2200 à 3000 plants/ha
JUGLANS nigra (noyer noir)
JUGLANS regia (noyer commun)
JUGLANS regia x nigra (noyer hybride)
100 plants/ha
LARIX decidua (mélèze d'Europe)
LARIX eurolepis (mélèze hybride)
LARIX leptolepis (mélèze du Japon)
1100 plants/ha
PICEA excelsa (épicéa commun)
PINUS sylvestris (pin sylvestre)
2500 à 3000 plants/ha
PINUS laricio Calabrica (pin laricio de Calabre)
PINUS laricio Corsicana (pin laricio de Corse)
1800 à 2500 plants/ha
PSEUDOTSUGA menziesii (Sapin de Dougas) 1100 à 1800 plants/ha
ROBINIA pseudoacacia (acacia) 2500 plants/ha
SORBUS domestica (cormier)
SORBUS torminalis (sorbier)
Essences d'enrichissement. À planter en mélange avec une autre essence dominante (chêne en général). Utilisées également en agroforesterie. 100 à 200 plants/ha
Posté le 08/12/2016 Planter 0 38

Laisser un commentaireLaisser une réponse

Vous devez être connecté pour envoyer un commentaire..

Recherche dans le blog

Commentaires récents

pas de commentaire

Dernières visites

Pas de produit

Menu